Archive quotidienne de la PG

 

Résumé d’un discours de Bernard de Montréal

Selon les lois de l’Énergie, l’Union de deux Êtres se fait par une réorganisation de leurs corps énergétiques. Le couple cosmique est une entité divisée en 2 parties sur le plan matériel, qui se raccordent dans une même Unité lumineuse sur le plan éthérique et ne peut donc pas être divisée. Elle œuvre à l’intérieure d’une synthèse lorsque sur le plan matériel, les deux Êtres ont illuminé les distorsions du mental, de l’astral, de leurs mémoires karmiques. C’est une entité qui montre le pouvoir de l’Esprit sur la matière et de la matière sur l’Esprit.

Le couple traditionnel connu sur Terre n’est pas cosmique mais planétaire, humain, imparfait, mortel, mental et sentimental. Il ne peut pas durer sur le plan éthérique et sera brisé par la mort ou séparé dans la Vie afin que les parties complémentaires du véritable couple cosmique puissent se réunir en accord avec la loi de l’évolution. Dans le couple cosmique, le sentiment n’existe pas au sens où le sentiment fait partie de la conscience astrale, insécurisante et inférieure de l’être humain.

Tant que l’être humain ne connait pas suffisamment les lois de l’Énergie, il ne peut pas s’opposer à son esprit sur le plan matériel, comprendre les aspirations de son Esprit Supérieur et appréhender la Conscience du couple cosmique. A cause des voiles de l’égo, un être peut facilement croire qu’il a rencontré son partenaire cosmique ou se fourvoyer à rencontrer un partenaire planétaire qu’il devra quitter pour entrer dans une autre expérimentation, celle du couple cosmique, parfait et immortel par son caractère transcendantal.

Dans son organisation sociétale actuelle, l’humanité est basée sur le couple planétaire : c’est un couple expérimental qui sert l’évolution de l’être afin d’ouvrir sa conscience. Pour cela, il créer un champ vibrationnel dans le mental ou l’émotionnel afin de briser les barrières émotives qui maintiennent l’Homme dans la domination de la matière sur l’Esprit. Il s’agit donc d’une expérience terrestre permettant de perfectionner l’Être pour l’éveiller à sa nature profonde, supérieure et cosmique.

Quand l’Homme entre dans sa conscience cosmique et parvient à aller au-delà des voiles d’illusion et d’ignorance, il peut entrer dans la Création de son Couple Cosmique. Ce couple ne peut pas être imposé planétairement, par une conception conditionnelle et limitante liée à la matière. Le couple cosmique s’incarne dans l’éther, par une Conscience double à l’intérieure d’une Unité simple, élevant la qualité de ses sentiments par l’intelligence au-delà des limites du mental et de l’émotionnel. Pour être unit sur les plans énergétiques avec un être, il faut s’élever au-dessus des limites de la matière, incorporer le yin dans le yang, l’Esprit dans la matière et ne plus souffrir du pouvoir de l’esprit sur le plan matériel, c’est-à-dire être en parfaite harmonie, sur les plans mental, émotionnel, vital et physique.

L’Être Humain n’a pas connaissance des lois des énergies. Pour les êtres cosmiques, suffisamment avancés dans leur intelligence et développés dans leur volonté, il y a Unité de Conscience sur tous les plans inférieurs de l’Être Humain, mental, émotionnel, vital et physique. Un couple cosmique ne peut pas se former si l’une des composantes de l’être planétaire n’est pas accomplie. Il faut donc que les deux partenaires soient unifiés et harmonisés sur les plans inférieurs en eux-mêmes pour s’unifier et s’harmoniser avec l’autre et former une Unité de Conscience. Il devient une Source Universelle incarnée d’Amour Pur et d’Unicité, volontaire et intelligente, au service de l’humanité pour le bien de tous les Êtres.

Un être peut réaliser le couple cosmique que s’il réalise sa Conscience et l’Unité entre l’Esprit et l’égo. Il faut dépasser la phase de l’évolution pour entrer dans la phase créatrice où la force de l’Esprit doit s’opposer aux forces extérieures involutives qui cherchent toujours à empêcher la formation d’un être accompli et de surcroit d’un couple cosmique.

S’il n’y a pas parfait équilibre ou harmonie dans le couple, l’être humain doit réaliser qu’il ne s’agit pas d’une relation parfaite cosmique mais planétaire imparfaite, même s’il s’agit d’une relation importante et avancée planétairement. Ceci est subtil, car pour qu’il n’y ait pas d’interférence entre l’Esprit et la matière, il faut que l’être soit suffisamment intelligent et dans sa volonté de comprendre les lois de l’Esprit.

Le couple cosmique représente la fin de l’évolution des relations planétaires assujetties et disharmoniques, pour entrer dans l’évolution cosmique du Nouveau Monde, dans la Création, au nom du droit à l’Êtreté, grâce à la connaissance des lois de l’Energie et contre les forces extérieures involutives.

Quand l’Esprit rencontre la matière, il se crée un lien éthérique, le double éthérique (énergétique et physique) qui unit la force de l’Esprit à la matière. Ceci forme une Unité. Quand deux Esprits se rencontrent dans leur double éthérique, ce sont des forces actives et créatives qui génèrent le pouvoir de l’Amour des Initiés, se reconnaissant par leur Ether et non par leur matière, contrairement aux relations planétaires.

Ainsi, il faut avoir conscience que deux Êtres cosmiques font partie d’une même Unité : les partenaires sont construits de la même façon sur le plan énergétique pour former ensemble une unité indivisible, qui ne peut pas être le produit d’une convention ou d’un besoin social, expérimental ou karmique, mais le fruit de la volonté supramentale et cosmique sur la Terre.

Le couple cosmique est une réalité nouvelle pour l’être humain qui sera comprise au fur et à mesure de son expérience et de son évolution, par l’Unicité de l’Esprit et de la Matière. L’être humain doit comprendre que le couple planétaire fait partie de son expérience terrestre transitoire et non de son évolution cosmique. S’il doit réaliser son couple cosmique alors il le saura et il devra le réaliser. Viendra le temps dans son évolution, où l’être humain ne pourra plus se mentir avec les sentiments des plans inférieurs face à l’Union de l’Esprit et de l’égo conscientisé (l’égo étant rendu intelligent et volontaire, au service de l’évolution), pour créer la 3ème Conscience : l’Amour Universel. L’Amour est une quantité de vouloir et de pouvoir de Conscience cosmique, seul capable de rendre l’Homme heureux sur Terre, afin qu’il y ait équilibre et harmonie entre le mental, l’émotionnel, le vital et le physique.

Discours de Bernard de Montréal, extrait de la Vidéo YouTube « Le couple Cosmique – CP #91BDM »

Pour comprendre Bernard de Montréal, il parle de :
– l’Esprit (=Conscience ou Soi ou Mental Supérieur, être cosmique) et de l’esprit (=mental inférieur, égo, personnalité, être planétaire)
– l’Homme au sens l’être humain et non du genre (sauf s’il précise l’homme et la femme)
– l’Unicité, soit des énergies cosmiques de polarité opposée et complémentaire (yin et yang), soit de l’Unicité du double cosmique par la descente de l’Esprit dans la Matière, c’est-à-dire la fusion de l’éthérique (support énergétique du corps physique) et du corps physique lui-même, soit de l’Unicité du couple Cosmique, deux Esprits dans un double éthérique, « une conscience double dans une Unité simple ».

Ce résumé est  réalisé par  Mélanie Chavret 

Trouvé sur http://francoisemoiroudconseil.eklablog.com/

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : CONSCIENCE

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.

Scroll Up

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer