Archive quotidienne de la PG

C’est comme un cri de loup, un bruit de tambour, un rythme tribal qui nous appelle du fond de notre montagne intérieure.

Le chamanisme devient à la mode, le mot « sorcière » apparaît dans les magazines, l’ésotérisme attire de plus en plus d’éveillés en quête de plus de sens, de plus de profondeur et de reliance. 

Qu’est-ce qu’une femme-médecine ? 

Selon moi, une femme-médecine est une artiste qui crée l’espace et l’occasion de guérison pour elle et pour les autres. Nous avons fait de la médecine une science (ce qu’elle est). Je crois qu’elle est aussi un art.

L’art de guérir. 

La guérison a parfois cet aspect magique qui puise dans la foi, la reliance, l’amour, la force de combattre la noirceur. Et encore… faut-il vraiment la combattre ou simplement l’accueillir et y recevoir ses messages pour apprendre, évoluer ?

Je crois que la manière de guérir est en train de se transformer. Nous passons de l’interventionnisme à la présence, du médicament à la communion, de l’outil à l’être.

Être présent à soi, totalement, avec amour. 

Alors parfois cette présence à Soi n’est pas si évidente dans un contexte de suprématie mentalesque et une déconnexion de notre corps physique.

C’est là que la femme-médecine intervient ! Pour jouer avec vos maux, y déposer l’amour de la Source, vous rappeler à votre puissance. Parfois, la femme-médecine ne va tout simplement pas intervenir mais vous écouter.

D’autres fois, la femme-médecine va créer un espace sécuritaire afin que vous puissiez vous déposer.

Parfois, la femme-médecine utilisera aussi l’énergie de la foudre et de la tempête pour provoquer et confronter votre ego ! 

La femme-médecine EST. Et par ce qu’elle est, elle aide à l’énergie de guérison de circuler, en nous tous.

Vous voyez que dans ma définition, une femme-médecine est autre chose qu’une thérapeute, ostéopathe, ou praticienne en Reiki. Bien sûr, elle fait ces formations comme pour affiner ses outils, sa baguette magique.

Mon expérience m’a permis de comprendre que la femme-médecine est au delà. Qu’elle touche aux mystères d’elle-même et de la vie en offrant son chant, sa danse, ce qu’elle aime dans ses espaces de guérison qu’elle crée ou co-crée, afin d’affirmer et d’invoquer la vie là où la mort avance.

Pourquoi le monde a besoin de ses femme-médecine ? 

Bien sûr, je crois que tout ceci n’est pas nouveau. Les femme-médecines existent depuis fort longtemps sur notre planète et existent encore là les traditions lui ont permis de continuer son oeuvre. Elles s’appellent Shamane, guérisseuse, magnétiseuse, sorcière…

Ces « chamanes » doivent se réveiller et œuvrer dans nos sociétés d’occident et du Nord afin d’aider le monde à continuer notre évolution ! Parce que nous avons besoin de nous rappeler que nous devons nous connecter aux étoiles et aux cycles de la Terre pour continuer notre Ascension !

Nous avons besoin de nous rappeler que la magie existe en nous et qu’il suffit simplement parfois, de prier, pour la réveiller.

Nous avons besoin de nous rappeler la puissance de l’ÊTRE (qui prévaut au Faire) et de le déposer dans un groupe d’humains connecté avec coeur pour le Bien Commun.

Je crois qu’il est faux de penser qu’il nous reste beaucoup de temps pour tout cela. Non, il ne nous reste pas tant de temps que cela. Nous devons aller plus vite dans nos guérisons, laisser aller les blocages de cet ancien système en nous.

Le faire en cercle, en prière, en chant, est selon moi, la clé ! C’est si simple et si puissant d’être ensemble…

Le problème c’est que… 

La plupart des femme-médecines sur cette Terre :

. ont oublié qu’elles sont femme-médecines,

. ne sont pas reconnues par la société (à moins que vous ayez un diplôme),

. ne connaissent pas leurs dons ou ne savent pas du tout comment les développer,

. ont une montagne de mémoires de sorcières inscrites en elles qui les bloquent solide vers leur épanouissement,

. manque de confiance en elle,

. ont pleins de croyances limitantes,

. sont aussi enfermés dans un inconscient collectif qui a persécuté pendant si longtemps les femmes ET les femme-médecines

Il y a du travail… 

Oui, il y a du travail pour se re-découvrir, pour aller se connecter à notre magie intérieure, dans le creux de notre coeur. Ce travail n’est pas obligé d’être souffrant ou solitaire.

Dans la découverte de ma femme-médecine, j’ai dû aller rencontrer d’autres femme-médecines qui m’ont montré qui je suis… je vous assure que lorsque deux femme-médecines se rencontrent (même si elles sont encore endormis), un potentiel s’éveille, des ailes s’ouvrent et les coeurs se nourrissent.

Soyons nous. Aimons-nous les uns les autres !

Aurélie

Source: https://www.lessoinsdaure.ca/

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : SANTÉ

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.

Scroll Up

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer