Archive quotidienne de la PG

par Monique Mathieu

« Les paroles sont porteuses ! Les paroles ont beaucoup d’importance, surtout dans l’état actuel de l’humanité ; cependant il y a des paroles vaines, des paroles creuses, des paroles qui ne veulent rien dire, des paroles qui détruisent, des paroles qui abaissent, etc.

Vous devez totalement rayer de votre vocabulaire toutes ces paroles-là. Il est nécessaire que vous fassiez réellement très attention à la façon dont vous vous exprimez, à la façon dont vous parlez, même entre vous, afin qu’il y ait le moins possible de paroles inférieures qui sortent de votre bouche lors de vos conversations.

Nous disons cela parce que, même si vous ne vous en rendez pas compte, la parole et le son émis par la parole (quand vous parlez par exemple d’une façon un peu passionnée), a de l’importance. Plus vous poserez votre parole, plus vous réfléchirez un petit peu plus avant de vous exprimer, plus vous vous élèverez et plus vous participerez à l’élévation du Tout.

Nous savons que vous évitez de parler négativement, et même de parler de sujets inférieurs, même s’il y a des sujets qui vous passionnent encore un petit peu parce que vous êtes soumis à la politique qui gère votre pays. Vous pouvez échanger sur la politique, mais d’une façon relativement neutre. En revanche, lors de vos relations avec vos proches, veillez à ce qu’il n’y ait jamais de dualité et à ce que certaines paroles ne soient pas prononcées.

Pourquoi tout cela ? Parce que les pensées ont une grande puissance et que les paroles sont le prolongement de la pensée. Donc, dans la parole, se manifeste un peu, et même parfois beaucoup, la puissance de la pensée.

Nous allons maintenant parler du silence.

Pour vous, Chercheurs de Vérité qui êtes sur ce chemin spirituel, le silence a beaucoup d’importance. Vous avez de la difficulté à calmer leur mental. Dans le silence, vous recevez des informations des plans de Lumière et vous vous remplissez d’une énergie très importante.

En réalité, le silence n’existe pas ! Le silence est ce que vous ressentez en l’absence de bruit autour de vous. Cependant le vrai silence n’existe pas ! Vous ne pouvez pas capter certains sons parce que vous n’en avez pas les moyens, que ce soient les sons la musique céleste ou même les sons émis par les arbres. »

Ils me montrent les arbres qui parlent entre eux ; ils me montrent le son des fleurs ; ils me font entendre le son que peuvent produire les animaux en dehors des sons habituels qu’ils ont pour s’exprimer.

« Le silence n’existe pas en tant que tel parce que tout est entouré de vie. Dans la vie, il y a communication entre les règnes ; même du règne minéral, il émane des sons qui ne sont pas perceptibles, mais qui existent.

Si vous désirez mieux vous connaître, si vous désirez aller au plus profond de vous-même, si vous voulez entrer plus facilement en communication avec vos guides, avec les plans de l’invisible si cela doit être, il vous faut essayer de faire le vide mental, de faire silence en vous. À ce moment-là, beaucoup de portes vous sont ouvertes.

Nous savons qu’il est difficile pour les humains de faire taire leur mental ».

Ils me donnent un exemple :

« Si vous êtes dans la nature à la tombée de la nuit lorsqu’il n’y a pas de bruit, et si vous avez la capacité d’écouter le silence, vous pouvez vous rendre compte de la puissance de ce silence. Il vous nourrit et pénètre tout ce que vous êtes en tant qu’être de matière, et aussi tout ce que vous êtes en tant qu’être d’énergie, parce que dans le silence, nous le répétons, il y a une vibration et une énergie.

Vous, humains, faites tout le contraire ! Vous vous abrutissez de bruit : celui de vos cités, de vos musiques qui n’élèvent pas beaucoup votre fréquence vibratoire, le bruit de vos appareils ménagers, de vos véhicules… Vous êtes tellement habitués à vivre avec le bruit que vous ne parvenez plus à ressentir le silence, à l’intégrer et à le vivre.

Si vous faires une retraite, le silence est tout d’abord difficile à venir parce que votre mental crée sans cesse du bruit, un bruit qui, encore une fois, est inaudible à vos oreilles, mais qui a une réalité. À partir du moment où votre mental crée ce bruit et ne peut pas l’exprimer par la parole (si vous faites par exemple un stage sur le silence), il arrive quand même un moment où votre mental se calme parce qu’il comprend que cela ne sert à rien d’émettre des pensées et des sons inaudibles en permanence. Alors, petit à petit, votre mental se tait. À ce moment-là, vous commencez à apprécier totalement autre chose, notamment ce que vous êtes !

Dans le silence, si vous parvenez à vous concentrer (sur le troisième œil par exemple), vous pouvez entendre le son que vous émettez. Chaque humain possède son propre son. Dans les méditations, il est fort agréable de pouvoir se connecter et ressentir le son que vous émettez ; c’est un son très répétitif, il y a toujours la même note qui ne s’arrête jamais. Ce son représente aussi la vie en vous.

Les êtres humains sont actuellement totalement immergés dans les sons. Le son, c’est l’agression ; le son, c’est l’impossibilité de rentrer en connexion avec soi-même ou avec les plans de l’invisible ; le son représente le bruit !

Bien sûr, certains sons vous élèvent : une très belle musique peut élever votre fréquence vibratoire, à condition de ne pas trop augmenter le son et de vivre car il est porteur.

A partir du moment où vous avez goûté au silence, vous avez besoin de silence ! Pourquoi les ermites se mettent-ils en retrait du monde ? Pourquoi certains sages font-ils de même ? Parce qu’ils ont compris que le silence est porteur et que lorsqu’il est effectif, il permet de s’élever au-delà de la condition humaine.

Nous allons ouvrir une parenthèse : vous pouvez participer à un séminaire en silence, dans une abbaye par exemple, et vous imposer de ne pas parler pendant un temps défini, mais si, pendant ce laps de temps, vos pensées ne s’arrêtent pas, ce séminaire sera totalement inutile.

Il vaut mieux s’entraîner chez soi, au début lors de petites méditations, ou simplement en étant à l’extérieur à un moment où il ne fait pas très froid, pour vous habituer à intégrer le silence.

Quand vous commencez à intégrer le silence, automatiquement votre mental se calme. Même votre mental, qui est en activité permanente, a aussi besoin de repos. Bien sûr le repos peut vous être donné par le sommeil, quoique le sommeil soit un état totalement différent de l’état de veille. Le sommeil est absolument nécessaire à la récupération de la fatigue de votre corps physique.

Ecoutez le silence ! Nous le répétons encore une fois, le silence réel n’existe pas ! Il y a mille bruits autour de vous ! Heureusement que vos oreilles ne peuvent pas capter tous ces bruits car, comme vous n’êtes pas prêt à intégrer les vibrations de certains bruits, cela pourrait vous perturber.

Sachez que tous les sons qui se trouvent dans la sphère inaudible, c’est-à-dire celle où les bruits ne sont pas perceptibles par vos oreilles, sont des bruits relativement positifs. Nous disons « relativement positifs » parce qu’à l’époque actuelle, il y a malheureusement des sons subliminaux, des sons que vous n’avez pas l’impression de capter mais que vous captez quand même.

Nous ne parlerons pas des images ou des sons subliminaux, mais sachez qu’au-delà de vos perceptions, il y a des sons ou des images qui peuvent influencer ou déstabiliser les êtres.

Encore une fois, c’est l’élévation vibratoire qui peut vous tenir hors de portée de ces nuisances inaudibles et même des images que vos yeux ne peuvent pas percevoir.

Si vous ne vous laissez pas emporter en permanence par votre mental, l’élévation vibratoire peut aussi vous permettre de créer l’harmonie entre vos pensées et ce que vous êtes. »
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  https://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Print Friendly, PDF & Email

Monique Mathieu

Monique Mathieu

Reçu par : Monique Mathieu http://ducielalaterre.org/ - Pour lire mes chroniques ou communiquer avec moi CLIQUEZ ICI !

Scroll Up

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer